Phil BARNEY

Auteur compositeur interprète Français

Le chanteur s'installe en France avec ses parents à l'âge de 10 ans, en 1967. Il commence la musique à la même époque, avec des cours de solfège. Son premier instrument est le violon, même s'il préfère à l'époque la guitare. Très vite, il devient autodidacte en matière de musique, et décide de s'initier à la percussion africaine. C'est en tant que batteur qu'il joue pour la première fois devant un public.

À treize ans, Phil Barney rejoint des camarades de classe dans un groupe, Terre Neuve, qui propose des morceaux jazz-rock. À cette époque, Phil écoute du funk (James Brown) et du hard rock (Led Zeppelin, Deep Purple, Black Sabbath). Pendant ses études, il fait la connaissance de Michel Amsellem, un pianiste, pour qui il s'éprend d'amitié et à qui il voue une réelle admiration. Avec lui, il fait ses premières armes d'auteur et compositeur de chansons.

En 1981, à l'âge de 24 ans, il participe à la création de la radio libre Carbone 14, sur laquelle il programme exclusivement de la musique noire. On peut même dire qu'il est celui qui a amené le rap en France. C'est à cette époque qu'il débute comme DJ spécialisé « Funk » dans une grande discothèque parisienne. Il devient même animateur TV pour RTL TV où il présentera pendant près de deux ans des émissions magazine. Une de ses émissions le conduit à présenter quotidiennement une éphéméride en rap.

Phil Barney commence alors à enregistrer des mini-maquettes à la guitare et tente de les proposer à des producteurs indépendants, ou des directeurs artistiques. Il en rencontre un, mais son premier 45 tours commercialisé, intitulé "Marre d'être seul" (avec en face B "Rastaman") n'a que peu de succès. Après un passage à la radio et à la télévision, il enregistre, en 1986, son premier vrai tube : "Un enfant de toi", qui se vend à 15 000 exemplaires par jour. Cette chanson raconte la joie qu'il éprouve en devenant père, contrastée par l'immense chagrin de perdre sa femme au moment de l'accouchement. Parallèlement, le chanteur fait ses débuts au cinéma dans le film d'Ariel Zeitoun, "Le Nombril du monde".

En 1988, arrive dans les bacs l'album "Recto verseau", suivi de "Tour d'ivoire" (1990). Phil Barney se retrouve sur la première marche du Top 50 grâce à cet album ("Les vingt-cinq ans du Top 50", le 21 décembre 2009 sur France 2). S'en suivent les albums "Carnets de route" (1992), "Partager tout" (1995). Un an plus tard, Phil Barney revient sur le devant de la scène avec un "Best of" baptisé "Histoires confidentielles", suivi de "Voleurs de rêves" et "C'est promis" (2002).

Début mars 2012, il s'est produit avec Philippe Cataldo, Joniece Jamison et DJ Cyprien Rose à l'occasion de l'ouverture d'une nouvelle salle de concerts, le Mood's, dans le 13e arrondissement de Paris[1].

 

Actualité

Ca y est...Rallye Aïcha des Gazelles 2015 est fini!!

Nous terminons 61éme au général

Version imprimableVersion imprimable | Plan du site
© Loetitia Letien